Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 20 novembre 2017 - Saint Edmond
La Bible

 

Evangile selon Saint Marc

Chapitre 15



1Dès le matin les grands prêtres tinrent conseil avec les anciens et les scribes, tout le Sanhédrin; après avoir lié Jésus, ils l'emmenèrent et le remirent à Pilate.
2Pilate l'interrogea : " Es-tu le roi des Juifs? " Jésus lui répondit : " Tu le dis. "
3Comme les grands prêtres portaient contre lui beaucoup d'accusations,
4Pilate l'interrogea de nouveau, disant : " Tu ne répons rien? " Vois combien d'accusations ils portent contre toi. "
5Mais Jésus ne répondit plus rien, en sorte que Pilate était dans l'étonnement.
6Or, à chaque fête, il leur relâchait un prisonnier, celui qu'ils demandaient.
7Il y avait dans la prison le nommé Barabbas, avec les séditieux, pour un meurtre qu'ils avaient commis dans la sédition.
8La foule qui venait de monter se mit à réclamer ce qu'il leur accordait toujours.
9Pilate leur répondit : " Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? "
10Il savait, en effet, que c'était par jalousie que les grands prêtres l'avaient livré.
11Mais les grands prêtres excitèrent la foule pour qu'il leur relâchât plutôt Barabbas.
12Pilate, reprenant la parole, leur dit : " Que ferai-je donc de celui que vous appelez le roi des Juifs? "
13Eux crièrent de nouveau : " Crucifiez-le ! "
14Pilate leur dit : " Qu'a-t-il donc fait de mal? " Et ils crièrent encore plus fort : " Crucifiez-le ! "
15Pilate, voulant donner satisfaction à la foule, leur relâcha Barabbas; et après avoir fait flageller Jésus, il le remit (aux soldats) pour être crucifié.
16Les soldats l'emmenèrent à l'intérieur du palais, c'est-à-dire au prétoire, et ils convoquèrent toute la cohorte.
17Ils le revêtirent de pourpre et le ceignirent d'une couronne d'épines qu'ils avaient tressée.
18Et ils se mirent à le saluer : " Salut, roi des Juifs ! "
19Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, et ils lui crachaient dessus et, se mettant à genoux, ils se prosternaient devant lui.
20Après s'être moqués de lui, ils lui retirèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements et le firent sortir pour qu'on le crucifiât.
21Ils réquisitionnèrent un passant, Simon le Cyrénéen, le père d'Alexandre et de Rufus, qui revenait de la campagne, pour porter sa croix,
22et ils le menèrent au lieu (dit) Golgotha, ce qui se traduit : lieu du Crâne.
23Et ils lui donnèrent du vin mêlé de myrrhe, mais il n'en prit pas;
24et ils le crucifièrent et se partagèrent ses vêtements, en les tirant au sort, à qui aurait quelque chose.
25Il était la troisième heure lorsqu'ils le crucifièrent.
26L'inscription indiquant la cause (de sa condamnation) portait : " Le roi des Juifs. "
27Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche.
28Ainsi fut accomplie cette parole de l'Ecriture : Et il a été compté parmi les malfaiteurs.
29Les passants l'injuriaient en hochant la tête et disant : " Hé ! Toi qui détruis le sanctuaire et le rebâtis en trois jours,
30sauve-toi toi-même, et descends de la croix !| "
31De même, les grands prêtres aussi, avec les scribes, se moquaient de lui entre eux et disaient : " Il en a sauvé d'autres, il ne peut se sauver lui-même.
32Que le Christ, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions ! " Ceux même qui avaient été crucifiés avec lui l'insultaient.
33La sixième heure arrivée, il se fit des ténèbres sur la terre entière jusqu'à la neuvième heure.
34Et à la neuvième, heure, Jésus cria d'une voix forte : " Eloï, Eloï, lama sabacthani, " ce qui se traduit : " Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez-vous abandonné? "
35Quelques-uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, disaient : " Voilà qu'il appelle Elie. "
36Et quelqu'un courut imbiber une éponge de vinaigre, et l'ayant mise au bout d'un roseau, il lui présentait à boire, disant : " Laissez ! que nous voyions si Elie va venir le descendre. "
37Jésus jeta un grand cri et expira.
38Et le voile du sanctuaire se fendit en deux, du haut en bas.
39Le centurion qui se tenait en face de lui, ayant vu qu'il avait expiré ainsi, dit: "Vraiment cet homme était Fils de Dieu. "
40Il y avait aussi des femmes qui regardaient à distance, entre autres Marie la Magdaléenne, Marie mère de Jacques le Petit et de José, et Salomé,
41qui le suivaient et le servaient lorsqu'il était en Galilée, et beaucoup d'autres qui étaient montées à Jérusalem avec lui.
42Le soir étant venu, comme c'était Préparation, c'est-à-dire veille du sabbat,
43vint Joseph d'Arimathie, membre honoré du grand conseil, qui attendait, lui aussi, le royaume de Dieu. Il alla hardiment auprès de Pilate pour demander le corps de Jésus.
44Mais Pilate s'étonna qu'il fût déjà mort, fit venir le centurion, et lui demanda s'il y avait longtemps qu'il était mort.
45Renseigné par le centurion, il accorda le cadavre à Joseph.
46Ayant acheté un linceul, il le descendit, l'enveloppa dans le linceul, le déposa dans un sépulcre qui avait été taillé dans le roc, et il roula une pierre à l'entrée du sépulcre.
47Or Marie la Magdaléenne et Marie, mère de José, observaient où il était déposé.

Traduction en français du Chanoine Crampon, édition numérique par Jesusmarie.com


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales